Quelles sont les différentes techniques d’isolation ?

travaux

Parmi les composants essentiels du confort de la maison, l’isolation est au centre de la commodité au niveau thermique. Mais au-delà du confort, une bonne isolation permet également de réduire la consommation d’énergie dans un foyer, à travers les techniques consistant à limiter les déperditions de la chaleur. Nombreuses sont les parties d’un bâtiment sur lesquelles des travaux d’isolation peuvent être réalisés. On compte essentiellement trois différentes techniques pour y procéder.

Pourquoi entreprendre des travaux d’isolation ?

Les travaux en matière d’isolation sont essentiellement effectués dans un but de réduire la consommation énergétique. De ce fait, des règles ont spécialement été aménagées en la matière, notamment une législation relative à la réglementation thermique. Il s’agit de travaux préconisés et soutenus par l’État, d’ailleurs, aujourd’hui, plusieurs formes d’aides nationales et locales sont octroyées dans le cadre de la réalisation de travaux d’isolation. On compte des aides d’ordre financier, et des aides d’ordre fiscal. Ainsi, entreprendre des travaux d’isolation, non seulement va améliorer votre cadre de vie, mais également celui de l’environnement en général.

L’isolation par l’extérieur

Cette technique est utilisée pour l’isolation des murs, des toits et des combles. Elle est particulièrement recommandée dans le cas où la maison présente des façades avec des enduits à rénover. Le but est de s’assurer de l’imperméabilité de votre bâtisse qui ne doit pas laisser entrer l’eau ou faire ressortir la chaleur. Dans ce cas, c’est directement sur la façade que l’isolant sera appliqué, au niveau extérieur. Cette technique peut coûter cher, mais possède l’avantage de prévenir la présence de ponts thermiques. Ainsi, à long terme, l’isolation ne peut être que rentable.

L’isolation par l’intérieur

Cette technique est utilisée pour l’isolation des murs, toits et combles également, ainsi que pour les planchers. Elle consiste à aménager les plaques d’isolants, touchant directement à l’intérieur au niveau des parties à isoler. En plus d’être la solution la moins coûteuse, la mise en œuvre de la technique est relativement plus aisée. Néanmoins, il faut bien étudier l’aménagement et l’installation de vos plaques isolants pour éviter de réduire l’étendue de l’espace. Le confort thermique est le but principal visé en la matière.

L’isolation intégrée

Cette dernière technique est utilisée dans le cadre de l’isolation des murs dans leur épaisseur. Elle consiste à incorporer l’isolation directement dans les murs. Pour ce faire, à travers l’utilisation d’un seul matériau, on procède à la fois à l’isolation et à la construction. Il peut s’agir de briques en terres cuites ou encore des blocs et panneaux en béton cellulaire.